Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

réseaux sociaux

  • Les médias sociaux le sont-ils vraiment (sociaux) ?

    Voilà une question presque philosophique... On parle effectivement beaucoup de consomm'acteurs, du fait que désormais le public a voix au chapitre et que les entreprises ne peuvent plus se contenter de délivrer leurs messages à sens unique. Mais alors, est-ce que l'on peut efficacement conjuguer cette tendance "sociale" avec le business et le sacro-saint ROI ?
    La présentation trouvée chez Greg
    pose et creuse la question. J'aime vraiment cette façon différente d'aborder le sujet des médias sociaux. Une présentation à voir, vraiment.
    Une citation de Henri Ford trouvée dans les commentaires de la note de Greg répond en partie à la question: "deux choses importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise, sa réputation et ses hommes".

     

  • Comment tirer profit des réseaux sociaux ?

    bluekiwi.pngComme Emery et Moovement, j'ai été intéressée par le livre blanc proposé par l'agence Blue Kiwi sur le thème des réseaux sociaux.
    Vous me direz que le sujet a déjà été largement traité et re-traité. C'est vrai. Mais là, je trouve leur approche pertinente avec une rappel du contexte de l'entreprise 2.0. Ce que j'aime aussi, c'est que ce livre blanc apporte des illustrations concrètes, par exemple comment Dassault Systèmes a vu son chiffre d'affaires augmenté de 20% avec son réseau Smartkiwi destiné à ses commerciaux.
    J'avoue n'avoir pas encore eu le temps de le lire dans le détail, mais je le garde sur ma table de chevet (ou en tout cas le bureau de mon pc!) pour m'y replonger plus tard.

  • Vous avez dit réseaux sociaux ?

    Quelques études sorties ces derniers jours tendent à remettre en cause la révolution des réseaux sociaux dont, nous, bloggeurs communicants et marketeux, nous gargarisons tant.
    La première, dont j’ai entendu parler sur Influencia, a été menée par Survey Sampling International auprès de professionnels de la communication. Et bien, il apparaît que les réseaux sociaux ne sont franchement pas une priorité dans les plans de promotion : 19% des professionnels français incluent le web 2.0 dans leur stratégie ! Autre chiffre édifiant : les investissements sur les réseaux sociaux ont chuté de 50% en l’espace d’un an… Pour autant, ces mêmes professionnels sont eux-mêmes clients des Facebooks, Linkedin et autre puisque 50% d’entre eux avouent aller sur ces sites de réseautage tous les jours.
    Les chiffres de cette étude sont à mettre en parallèle d’une autre, commentée sur Mashable. Selon un récent rapport de Synovate, 58% des adultes dans le monde ne savent pas ce que sont les réseaux sociaux. Si l’on reste franco-français, on se rend compte que seuls 21% des répondants disent s’en désintéresser complètement.

    réseau.jpg

    Que penser de ces chiffres ?
    Hypothèse 1 : on se plante complètement, pariant sur de nouveaux services dont le succès n’est qu’un phénomène de mode. Nos enfants ne connaîtront jamais Facebook et autres Myspace… Hypothèse hautement improbable à laquelle j’ai du mal à croire. Parce qu’enfin, si l’audience des média sociaux a augmenté de 25% entre juin 2007 et juin 2008, alors que celle d’Internet n’a augmenté que de 11%, c’est bien qu’il est en train de se passer quelque chose non (merci au blog Média Sociaux pour les stats !) ? Alors comment expliquer les chiffres sus-cités ?
    J’en viens donc à l’hypothèse 2. Sur la baisse des investissements par les professionnels, c’est peut-être tout simplement conjoncturel. Avec la récession économique, les entreprises revoient à la baisse leurs budgets de communication. D’autres s’étaient peut-être aussi lancés tête baissée dans les réseaux sociaux, séduits par le buzz qu’il existait autour de ce nouveau phénomène. Et déçus de s’apercevoir qu’il n’y avait de retour sur investissement immédiat (ah, il est terrible ce ROI), ils se sont lassés de ce nouveau jouet et sont passés à autre chose. Et concernant les stats sur les utilisateurs de réseaux sociaux, il faut évidemment les relativiser. Bien sûr que sur les adultes de 18 à 65 ans, il y a encore une large proportion de non-initiés. Ils y connaissent quelque chose en Viadeo vos grands-parents ? Parce que les miens, ils croient que je leur parle en italien !
    Morale de l’histoire : on fait bien dire aux chiffres et autres statistiques ce que l’on veut. Ce n’est quasiment presque qu’une question de rhétorique et d’enrobage de l’information. Et à ce jeu-là, les communicants et les marketeux sont redoutables, non ?

  • Myspace, 11ème pays du monde

    Merci à Sandrine grâce à qui j’ai découvert cette présentation sur le marketing 2.0 réalisée par l’agence Buzz Paradise. A partir d’exemples très pragmatiques, cette démonstration s’avère aussi utile pour les novices du 2.0 que pour les plus avertis.
    Une donnée que j’ai retenue parce qu’elle marque : « Si Myspace et ses 110 millions d’utilisateurs était un pays, il serait le 11ème au monde, entre le Japon et le Mexique ». Vu sous cet angle, on comprend vite l’importance des nouveaux média. Là aussi, vous verrez que la notion de contenu est omniprésente. Bon allez, je me tais et je vous laisse découvrir.