Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marketing relationnel

  • Merci !

    Voilà une petite attention toute bête mais agréable à découvrir. En arrivant sur la page d'accueil d'un site belge, voilà l'image que j'ai vu. Ce n'est pourtant pas grand chose, c'est vrai, mais cela montre un réel effort vis-à-vis de la communauté. Comme quoi parfois, le marketing relationnel tient à peu de choses, non?

    merci 14-06-07.jpg
  • Les tendances marketing selon Gartner

    Le très sérieux cabinet d'analystes Gartner a publié un communiqué sur les tendances pressenties pour la période 2009-2012 en matière de marketing relationnel. Au menu des réjouissances:
    - En 2009, plus de 75% des budgets marketing dans le monde seront réduits d'au moins 20%
    - En 2009, les directions marketing qui investiront dans une stratégie multi-canal amélioreront leur retour sur investissement d'au moins 20%
    - En 2009, les outils d'enquête d'opinions seront les investissements les plus utiles pour améliorer l'expérience des clients
    - D'ici 2010, plus de 60% des 1 000 premières entreprises mondiales animeront une communauté en ligne.
    - D'ici 2011, un tiers des achats sera influencé par les communautés en ligne contre 9% en 2008.
    A mon sens, tout cela est très significatif de l'influence de plus en plus importante des consommateurs sur les prises de décision et les orientations des entreprises. Plus que jamais, c'est bien le public qui commande les orientations marketing. Logique me direz-vous, mais ce n'était pas aussi évident avant. L'enjeu pour les marques est donc de savoir insuffler une dynamique de communauté et de la faire vivre.
    Tout cela va dans le sens de cet article très intéressant "Je, Tu, Elle influence qui?" que je vous conseille sur le blog de Ogilvy PR. La réflexion met bien en exergue que finalement, là où les entreprises avaient pris l'habitude de "manipuler" les consommateurs, la donne s'est inversée. Ce sont maintenant aux entreprises de se laisser influencer par leurs publics.

  • Du contenu, toujours du contenu

    J’en avais déjà parlé ici et effectivement, nombre de journalistes et de bloggeurs insistent sur ce point essentiel qu’est la création de contenus par les marques pour développer, enrichir et affirmer leur relation avec les consommateurs. C’est un article pioché dans la revue de presse de l’Adetem qui m’a donné envie de revenir dessus.
    En effet, une récente étude TNS Media Intelligence confirme qu’avec l’avènement des nouveaux média, un nouveau rapport entre les marques et les clients est né : la « publicité relationnelle ». Cette publicité relationnelle se caractérise par trois tendances :
    - l’art-vertising ou l’irruption des arts graphiques dans la pub avec l’utilisation de photos, 3D, illustrations, musiques originales
    - l’agree-tising ou le phénomène participatif avec les blogs d’entreprises, sites événementiels…
    - l’after-tising ou la montée en puissance des valeurs éthiques et écolos
    Là encore, on constate que les entreprises ne servent plus des messages publicitaires vantards et formatés. Au contraire, elles se rapprochent de leurs publics, écoutant leurs attentes et leurs critiques, leur demandant de participer… les considérant comme des consom’acteurs.

  • Les contenus, avenir de la relation client

    Lue aujourd’hui dans le Journal du Net, une interview de Frédéric Goubet, DG de Wunderman, une agence de marketing services. Ce que j’ai retenu :
    - les agences repensent et revoient leur organisation pour s’adapter au mieux aux nouveaux média. Désormais, les annonceurs attendent de leur agence qu’elle gère aussi bien leur relation-client online que offline.
    - les nouveaux média ne se résument plus au seul internet. Derrière cette expression se cache aussi les widgets, le mobile, les réseaux sociaux, etc. Autant de nouveaux outils que les annonceurs veulent s’apprivoiser. Finis les bannières et liens sponsorisés, les campagnes online deviennent plus complexes mais aussi plus passionnantes.
    - la relation-client sur les nouveaux média a évolué en 3 phases. La première, les entreprises avaient leur site institutionnel et quelques sites événementiels en parallèle. Deuxième vague, c’était celle –encore d’actualité- des programmes relationnels online et l’entretien d’une relation dans le temps avec les consommateurs. Enfin, troisième génération qui est en train de voir le jour : la création de services digitaux en créant des portails de services par typologie de cible pour que les consommateurs deviennent prescripteurs et même leaders d’opinion.
    Aux Etats-Unis, Procter & Gamble a déjà adopté et lancé une plate-forme communautaire dédiée aux ados, qui rassemble 250.000 jeunes. Résultat, dans les zones de chalandises où les membres de la communauté sont présents, le chiffre d’affaire aurait augmenté de 10 à 15%.
    A vos contenus alors !