Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

média sociaux

  • 5 erreurs à ne pas commettre avec les communautés en ligne

    error2.jpgJ'avais gardé quelque part dans mes favoris Twitter cet article très instructif. On lit souvent des articles sur les bonnes pratiques en matière de gestion des média sociaux. Mais quelles sont les écueils à éviter et les erreurs à ne pas surtout pas commettre ? En voilà un petit résumé commenté.
    - Ne pas réfléchir tout de suite en terme de revenus
    Avant d'espérer convertir l'audience en clients, il faut d'abord réussir à créer un lien. Inutile de créer un blog d'entreprise pour uniquement parler de vos produits et des dernières promotions, la relation de confiance doit être installée avant tout. Ce point soulève bien le débat qu'il existe en interne dans les entreprises: quel ROI sur les média sociaux ? Malheureusement, comme en communication classique et notamment RP, il est difficile d'attendre des retombées immédiates...
    - Pas assez de valeur ajoutée pour votre audience
    Et oui, si vous ne parlez que de vous et de vos extraordinaires produits, vous risquez de vite lasser vos lecteurs et de ne pas les fidéliser. Pour retenir leur intérêt, parlez-leur d'eux et de ce qui les concerne, tout simplement !
    - Attendre que votre audience vous trouve
    Ce n'est pas à votre public de vous trouver mais bien à vous d'aller à sa rencontre. Optimiser votre blog pour qu'il soit bien référencé dans Google, c'est une bonne chose... mais pas suffisant. Allez sur des sites avec des problématiques similaires aux votres, postez des commentaires, publiez vos articles sur votre fil twitter... En un mot, soyez visible.
    - Soyez reconnaissants
    Sachez remercier ceux qui aident à votre succès. Un blogueur a parlé de votre service, n'oubliez pas de le remercier dans les commentaires. Un autre a créé un lien vers votre site, retournez-lui la politesse etc.
    - Prenez soin de votre communauté
    Si vous ne voyez votre public online que comme une potentiel source de revenus, alors oubliez les média sociaux. Si en revanche, vous y voyez une occasion de mieux connaître votre public, de mieux définir ses besoins et ses envies, alors vous serez à l'écoute de vos lecteurs et petit à petit vous pourrez créer et gérer une vraie communauté en ligne.
    Pour conclure, il est utile de garder à l'esprit qu'une communauté en ligne se construit dans la durée. Si le seul objectif est de générer des revenus rapides, alors, il est préférable de se tourner vers d'autres outils comme l'emailing. Mais les entreprises qui investissent aujourd'hui dans les média sociaux et s'y engagent pour du long terme, verront que leurs efforts porteront leurs fruits.

  • What the f***k is social media ?

    Bien sûr, j’ai déjà eu l’occasion de traiter de ce sujet des media sociaux, notamment ici. D’autres le font très bien et s’échinent à nous faire prendre conscience des enjeux liés au web social et réseaux communautaires, comme par exemple l’un des experts en la matière, j’ai nommé M. Fred Cavazza. Pas plus tard que vendredi, je vous pointais aussi pvers un article d’Eric qui reprochait avec humour au magazine dit professionnel Stratégies de traiter des blogs, tout en zappant allégrement le phénomène plus large des média sociaux.
    Aujourd’hui, c’est Gregory Pouy qui s’attaque avec brio au sujet. Il montre bien comment les entreprises sont maladroites, voire même carrément mauvaises, dans leur approche du web, manquant de culture web 2.0 et confondant bloggeurs et journalistes. A une époque où le ROI est roi (ah ah ah), il faut réussir à convertir les entreprises aux média sociaux en leur démontrant qu’il s’agit d’investissements sur du long terme, dont on ne peut pas espérer de revenus dans les trois mois à venir. Les arguments pour convaincre existent bien sûr. Quel meilleur moyen que le web pour rencontrer les consommateurs qui vous adorent, ceux qui vous détestent, et échanger avec eux et faire émerger de ces discussions de nouvelles idées ?
    Pour illustrer des données qui finiront de convaincre votre DG sur votre stratégie web 2.0, consultez cette présentation :