Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lancia

  • Lancia et Richard Gere vont-ils trop loin ?

    Bon j’ai été soft dans le titre mais en réalité, j’ai déjà la réponse à cette question… en tout cas, ma réponse. Vous l’avez vu vous, cette pub pour une grosse voiture polluante où Richard Gere passe des collines hollywoodiennes aux montagnes tibétaines ? Mais si, la pub où il finit par apposer ses mains dans la neige avec un enfant tibétain, pour rappeler les fameuses empreintes de « Hollywood Boulevard » ? Le tout avec pour slogan final : « The power to be different ».
    Personnellement, cette pub me choque. Oui, oui, ça me choque. J’ai l’impression que Lancia, avec la bénédiction de Richard Gere, exploite non seulement la crise politique tibétaine et par la même occasion, surfe sur la vague très en vogue du bouddhisme. En plus, il n’y a aucun message, aucun argumentaire autour de ladite voiture. Bref, vous l’aurez compris, cette pub m’énerve.
    Et en plus, en en parlant ici, je leur fais encore de la promo. Pffffffffffffff.