Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fan

  • Le CRM est mort, vive le FRM !

    Le concept de Customer Relationship Management est en effet en passe de laisser la place au Fan Relationship Management. Comment, pourquoi, quand ??? Voilà quelques éléments de réponses.
    Le FRM donc. Il s’agit d’une nouvelle tendance, observée depuis quelques mois et tout à fait dans l’air du temps qui consiste à tisser une relation quasiment émotionnelle avec son public. Avec l’avènement des nouveaux média, le contenu devient un élément primordial pour attirer et fidéliser des clients. Ces mêmes contenus se « viralisent » et génèrent du buzz.
    Pour s’assurer une visibilité maximum et une meilleure propagation de leurs contenus, les marques se concentrent de plus en plus sur les « trend makers », c’est-à-dire les consommateurs les plus influents, dont certains célèbres bloggeurs. En proposant à cette élite, des contenus riches et exclusifs, les marques créent leur propre communauté, renforçant ainsi l’idée d’appartenance à un groupe autour des valeurs de la marque. L’annonceur ne se résume plus à son produit, il vend du rêve, le sentiment d’appartenance à une communauté. Ces « trade makers » (que l’on appelait aussi à une époque des « trend-setters » si je me souviens bien) deviennent le cœur de l’audience des marques et de vrais fans. Ils sont ainsi des ambassadeurs, des supporters qui vont attirer un public encore plus large.
    Apple, Nespresso, H&M, Puma, Microsoft… autant d’entreprises qui ont réussi à convertir leurs clients en fans. Vous n’êtes toujours pas convaincus par ma démonstration ? Regardez alors plutôt cette vidéo édifiante, elle va vous convertir.