Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

consomm'acteur

  • Le désamour du consommateur pour les marques

    cerveau.png

    Voilà de la matière à réflexion pour les communicants. La régie du Nouvel Obs relaie les résultats d’une étude « Publicité et société », qui tombent comme un couperet. Les consommateurs ne croient plus en leurs marques et se sentent clairement manipulés par les annonceurs. En chiffres, cela donne :
    - 78% se déclarent ouvertement méfiants vis-à-vis des marques
    - 54% jugent qu’elles leur manquent de respect
    - 57% qu’elles ne les comprennent pas
    - 69 % croient de moins en moins ce qu’elles racontent et pensent qu’elles essaient de les berner
    Chers collègue, la route s'annonce longue! Seule information un peu rassurante (et encore), le nombre de publiphobes est en régression pour la première fois depuis 5 ans, soit 29% des sondés.

    Ces résultats démontrent encore une fois que le consommateur a vraiment pris le pouvoir. La communication avec celui-ci ne peut plus se contenter d’aller dans un sens unique. Fini le matraquage de slogans publicitaires, on est entrés dans l’ère du consomm’acteur. On ne peut plus l’ignorer et lui balancer vulgairement nos messages en espérant que cela finisse par porter ses fruits. Désormais, on échange avec lui, on écoute ses idées, on en retient même quelques unes.

    On communique vraiment donc !