Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communiqué 2.0

  • Vous connaissez sûrement déjà le Social Media Release hein ?

    Chers lecteurs, j’ai une grave confession à vous faire. Et oui, j’ai eu ce week-end la honte de ma vie (bon j’exagère un peu peut-être mais presque pas) ! J’ai découvert une info extrêmement intéressante et pratiquo-pratique au sujet des innovations en matière de Relations Presse, et il semble que cette super « innovation » remonte déjà à 2008 !!!

    C’est au détour d’un très bon article de Fred Cavazza « Pourquoi les pratiques RP doivent évoluer » que je suis tombé sur cette idée du Social Media Press Release, une sorte de communiqué de presse 2.0. Pour faire simple, cette nouvelle génération de RP part d’un constat tout simple : les RP à papa des années 90’s sont belles et bien mortes et enterrées. Il faut oublier l’envoi massif de communiqués à des centaines de journalistes et oublier aussi la relance débile « vous avez reçu mon communiqué, vous allez écrire dessus ? ». Bon ça, ok, on le savait et j’ai même déjà écrit là-dessus plusieurs fois.



    Savoir tout ça, c’est déjà un bon début. Faut-il encore savoir comment agir au mieux pour prendre ses distances avec ces « vieilles » relations presse. Et c’est là que ma découverte du week-end qui date d’il y a 3 ans est super intéressante. Des agences US ont eu la bonne idée de réfléchir à une nouvelle forme de communiqué, moins dithyrambiques et plus informatifs, plus 2.0 avec beaucoup de liens vers des contenus (photos, vidéos, graphs, livres blancs…) et surtout plus « à picorer », c’est-à-dire fonctionnant par grandes thématiques elles-mêmes reliées à des tags. Ce qui permet au journaliste de venir « piocher » les infos qui l’intéresse et d’aller plus loin sur tel ou tel sujet s’il est intéressé.

    Je vous en laisse un template ici :

    SMR-lowsrc.jpg

    Je crois qu’à compter de maintenant, j’écrirai et présenterai mes communiqués différemment. Je pense notamment à l’ajout de liens, ça peut paraître évident mais oui, cela permet de retwitter ou d’envoyer sur n’importe quelle plateforme sociale.

    C’est en quelque sorte une forme de « curation » du communiqué, qui permet de mâcher (encore plus) le travail des journalistes. Moins orienté (ma boite est la plus belle et mon PDG le plus beau), ce Social Media Release aide votre destinataire à remettre l’information en perspective.

    Alors, vraie découverte pour vous aussi ou pas ?