Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

categorynet

  • Quand Be2 a tout faux

    stoplove.jpgJe viens de découvrir cette petite histoire RPesque sur le site de communicants Categorynet et j’avoue être partagée entre le rire et les larmes. Il y a quelques temps, Categorynet relaie un communiqué de presse sur les activités de Be2, ce site de rencontres en ligne (qui doit rêver de supplanter un jour l’indéboulonnable Meetic !).
    Ce communiqué déclenche une levée de boucliers d’internautes mécontents du service qui le font savoir dans les commentaires. Agacée de cette mauvaise presse, la société Be2 écrit à Categorynet pour leur demander de retirer purement et simplement les articles et commentaires les concernant. Ben voyons. Categorynet refuse, et la pression monte du côté de Be2 qui finit par menacer le site de procès et de lourdes sanctions financières.

    Cette mini-affaire montre bien à quel point certaines sociétés comprennent mal le principe des Relations Presse. Elles lancent leurs communiqués de presse, rêvant de strass et paillettes puis quand vient le jour où un journaliste s’avise de critiquer ses produits ou ses services, rien ne va plus. Plutôt que d’accepter de jouer le jeu en répondant et en ouvrant le dialogue, elles font machine arrière et se braquent. Dommage et surtout terrible pour leur image.

    Ces dégâts collatéraux peuvent prendre d’autres formes que la simple critique : votre client ou patron peut aussi se plaindre de ne pas se voir cité (quand l’égo s’en mêle…), entrer dans une colère noire si son concurrent est aussi mentionné ou réclamer un article sous prétexte qu’il paie des pages de publicité. Tout cela est bien sûr du vécu, je n’invente malheureusement rien.

    Bref on voit encore à quel point le rôle du communicant est toujours dans l’évangélisation. Ca peut paraître idiot mais insister sur le fait que la presse est libre et indépendante n’est pas inutile. Expliquer que la critique peut être constructive non plus. En un mot, rappeler les règles du jeu des Relations Presse est indispensable avant de se lancer dans une campagne.

    Be2 n’a pas voulu comprendre cela. C’est dommage et terrible pour cette société internet qui a pourtant certainement entendu parler du pouvoir pris par les consommateurs depuis l’avènement du web 2.0. Ah non pardon, je viens de faire une rapide recherche Google et apparemment, le web 2.0 n’est toujours pas d’actualité chez Be2 !