Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

augure

  • Du rififi dans le petit monde des attachés de presse

    OS02065.jpgAïe, aïe, aïe… Pendant que certains se la coulent douce au camping à débattre de choix cornéliens (saucisse ou merguez ?), un véritable scandale est venu secouer la communauté des attachés de presse en plein été.
    Pour une fois, un peu d’originalité, on échappe au fameux débat sur l’obligation de moyens ou l’obligation de résultats. Ouf.
    Bon, j’arrête de faire peser sur vos épaules cet insoutenable suspens et j’en viens aux faits découverts sur Categorynet. Au cœur de cette affaire à rebondissement : un événement sur le thème « Comment communiquer efficacement avec les journalistes ? » organisé par les sociétés Augure, Press Index et Hors Antenne, trois prestataires de services en Relations Presse, notamment très utilisés par les agences de RP. Objectif affiché de la conférence : présenter la première solution packagée pour la gestion des RP.
    Le hic ? Parce qu’hic il y a : les organisateurs ont omis d’inviter leurs agences de RP clientes mais n’ont pas oublié d’inviter les clients de celles-ci !!! En résumé (mais ce n’est que mon interprétation des faits bien sûr), ils se sont servis de leurs agences-clientes pour tenter de leur rafler leurs comptes en proposant une offre concurrente. Classe n’est-ce pas ?
    Cela n’a donc pas manqué de mettre en émoi les professionnels des Relations Presse qui sont immédiatement montés au créneau. Ainsi, Paul Gillet de l’agence Elektron s’interroge sur Categorynet : « Serait-on en train de proposer à nos clients de disposer de l’ensemble des outils nécessaires à la gestion de base de l’activité RP ? Est-il légitime qu’un partenaire commercial effectue une démarche auprès des comptes que nous avons inscrits chez Press Index sans que nous en soyons informés ? ». Pour lui, la réponse est toute trouvée : « Nous avons choisi d’inscrire tous nos nouveaux clients chez les concurrents de Press Index… moins de crabes dans ces paniers-là…»
    Ce qui me plaît beaucoup, c’est la réponse de Press Index : « C’est aux annonceurs que cette présentation s’adressait et non pas aux professionnels de la communication et des RP auxquels nous ne prétendons pas avoir quelque chose à apprendre ». Allez hop, un peu de pommade pour faire passer la pilule, on ne sait jamais, ça peut peut-être marcher ! Mieux encore, ça continue avec : « Vos clients n’auraient pas du être contactés et nous le regrettons sincèrement mais cela n’est rien de plus qu’une erreur de gestion de cet événement entre nos différents services et les intervenants ». Une erreur de gestion de l’événement ? Heu, là, on aurait presque l’impression qu’ils se moquent des agences non ?
    Ah comme c’est beau le monde des communicants et cet esprit si confraternel entre professionnels de la profession !