Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

360°

  • Les annonceurs se multicanalisent

    Après le Journal du Net, à mon tour de relayer les résultats très intéressant d’une étude On Off Mobile sur la communication multicanal. Premier enseignement : les marques ont définitivement adopté le multimédia. Ainsi 86 % des décideurs du marketing et de la publicité considèrent Internet comme un canal de grande importance et deux tiers d’entre eux déclarent avoir récemment mené une opération de communication utilisant conjointement au moins deux canaux distincts (On et Off, On et Mobile ou Off et mobile). En parallèle, le succès de ces campagnes est confirmé puisque 45% des Français considèrent les messages en multicanal plus clairs.
    L’intérêt que les annonceurs déclarent trouver dans ces stratégies 360° est de toucher leurs cibles à différents moments (74%) et d’élargir leurs cibles (63%). Le multimédia est utilisé comme outil de conquête (55%) plus que comme outil de fidélisation (30%). D’ici 5 ans, les budgets de communication devraient être équilibrés entre le off (51%) et le on et mobile (49%).
    Enfin, il apparaît que les métiers de la communication ont gagné en attrait grâce aux nouvelles technologies. A 64% aujourd’hui contre 37% en 2006, les annonceurs sont effectivement beaucoup plus nombreux à trouver leur secteur ’innovant’.

     

  • La littérature 2.0, à tester absolument

    Vous aimez lire, vous ? Parce que moi, oui. Et pas seulement des articles sur le web. J’aime aussi les livres, en vrai. Et grâce à Sandrine Plasseraud, je viens de découvrir une nouvelle forme de littérature… la littérature 2.0 en quelque sorte.
    Il s’agit d’une initiative anglaise destinée à faire découvrir de jeunes auteurs via le web. Le site s’appelle « We tell stories». L’expérience ne se résume pas à mettre en ligne des textes. Non. C’est beaucoup mieux que cela. Les histoires ne sont pas seulement racontées, elles sont aussi rendues vivantes grâce à tous les outils dont regorge le web. Par exemple, la semaine dernière vous suiviez l’histoire en vous baladant sur Google Maps, au fur et à mesure des rebondissements de la nouvelles. Mieux encore, cette semaine, un auteur nous raconte les aventures d’une ado américaine expatriée en Grande-Bretagne et ce n’est plus à travers les textes mais les blogs, les twitters et les photos d’elle et de ses parents que l’on suit l’histoire. Insolite, vraiment et passionnant. Interactif aussi, c’est bien la première fois que les lecteurs peuvent communiquer par mail avec les personnages.
    L’initiative « We tell stories » est le fruit de l’imagination d’une start-up « Six to Start » qui créée des « ARG », « Alternate Reality Games ». Ils présentent ainsi leur activité : « Les ARG utililisent tous les média (web ,emails, messagerie instantanée, mobiles, radio, journaux, télé et événements live) pour raconter une même histoire à des centaines de milliers de personnes, qui peuvent suivre et influencer le jeu en temps réel ». Puisque je vous dis qu’on ne parle plus que de 360° !
    Je ne peux que vous encourager à découvrir ce site. Bien sûr, la littérature 2.0 ne remplacera jamais le plaisir d’un vrai livre, avec l’odeur et le toucher des pages mais je pense qu’elles peuvent être complémentaires. Peut-être des auteurs se feront-ils découvrir sur le net avant de se lancer dans le papier ? Les maisons d’éditions traditionnelles trouveraient sûrement leur intérêt à lancer et à promouvoir de tels projets, non ?

  • Zaoza, Grand prix Stratégies du Marketing des jeunes

    Zaoza, la plateforme de services de contenus digitaux pour mobiles lancé par Vivendi à la fin de l’année 2007, vient de recevoir le Prix Stratégies du Marketing des Jeunes pour sa campagne de pré-lancement. Loin des grands renforts d’annonces mass-média comme à l’époque de feu Vizzavi, Zaoza a opté pour une campagne ciblée sur les jeunes de 15-25 ans avec un objectif : recruter 100 000 abonnés VIP en leur faisant découvrir progressivement et gratuitement le service et ses bénéfices.
    Le résultat est une opération de communication globale signée par l’agence Buzzman. En jouant sur un ton décalé et burlesque, des vidéos ont circulé sur le web, mettant en scène Zaoza le magicien. La campagne est une vraie campagne 360° : un site, un skyblog, un myspace, des vidéos sur YouTube et Dailymotion, des films sur MMS, de l’affichage dans le métro, des bannières vidéo sur des portails etc.
    Au final, la campagne de marketing viral n’a pas séduit seulement les professionnels qui l’ont plébiscitée mais aussi les jeunes avec 150 000 inscrits et près de 800 000 téléchargements enregistrés.

  • La communication va bien, merci

    Vu sur le site de l’APEC , les résultats d’une étude qui annonce que les métiers de la communication ont le vent en poupe.
    En cause, bien sûr, la révolution des nouveaux média. La publicité en ligne, l’e-mailing, le marketing viral, les services sur téléphones mobiles… sont autant de nouveaux outils de communication que s’approprient les marques et qui ont donné un nouvel élan et une nouvelle dimension à la conception de stratégies de communication.
    Dans ce contexte, et toujours selon l’enquête Ujjef Communication et entreprise, la clé de la réussite des communicants repose désormais sur leur polyvalence. Savoir jongler entre les Relations Presse, l’édition, le web, l’événementiel… une qualité indispensable dans le monde de la communication 360°, dont j'ai déjà parlé .
    Dernière qualité requise, vous ne serez pas étonné, le relationnel. Selon l'enquête de l'Ujjef, 94% des recruteurs jugent qu'ils ont de plus en plus besoin de cadres dotés de qualités relationnelles.
    En résumé, le candidat idéal à la communication, c’est :
    - celui pour qui les nouveaux média n’ont plus de secret,
    - celui qui maîtrise toutes les composantes du métier, des relations presse à la publicité on et off-line aux campagne e-mailing
    - celui qui a choisi son métier pour de bonnes raisons : il aime et sait communiquer !
    Pour conclure, une bonne nouvelle qui réjouit la chômeuse que je suis. De 2005 à 2015, 61 000 emplois devraient être créer dans la communication. Il y a aura de la place pour tout le monde alors!