Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Communicants : les gardiens du temple ?

    communication marque, cohérence marqueQuelle honte, je ne peux pas partir en vacances sans avoir posté au moins un billet sur ce blog que je laisse en jachère depuis quelques temps. Allez hop hop hop, je me reprends et je me lance avec un titre un peu pompeux, histoire d'interpeller le chaland (oui oui, c'est vous).

    En fait, quand je parle de gardien du temple, je devrais dire plutôt gardien de la marque. Notre job consiste notamment à réfléchir et à élaborer le discours de la marque et sa représentation visuelle, mais ceci n'est qu'une première étape. La seconde consiste à la diffuser et à la faire respecter diffuser.

    Cela peut paraître anodin à certains mais pour moi c'est important, cela commence par la signature mail. On y dit des choses non ? Autant que l'on ait tous la même si l'on est dans la même entreprise et donc dans le même bateau.

    Disons que ça, c'est la partie immergée de l'iceberg et qu'ensuite, il y a toute ce qui est moins visible mais aussi plus important. Plus l'entreprise est grande, plus il y a de monde pour la représenter et plus on prend le risque de diluer son message principal car chacun va vouloir l'arranger à sa façon. C'est à mon avis un vrai danger pour l'entreprise que de laisser ainsi son "âme" et son identité varier au gré des envies et des interprétations de chacun. C'est en cela que je parle de "gardien du temple" : à nous, quitte à nous mettre certains à dos, de s'assurer que les discours, les documents qui sortent de l'entreprise sont raccord. Il en va de la solidité et de la crédibilité de la marque.

    Mais au-delà de jouer le désagréable rôle de censeur, cela veut dire aussi qu'il faut que l'on intervienne auprès de chacun très en amont pour que le discours de l'entreprise soit approprié par tous. En quelque sorte, c'est de faire de la formation interne pour redire qui est l'entreprise, quelles valeurs elle porte, quels messages elle fait passer à l'extérieur.

    Cette problématique est récurrente dans les enseignes de distribution. Comment s'assurer que le vendeur qui vous reçoit dans la boutique X va tenir les mêmes propos que dans la campagne de comm orchestrée par le siège ? Vaste débat qui demande une présence de tous les instants auprès de l'interne et des acteurs du terrain.

    Comme je l'entendais dire récemment lors d'une conférence, cela ne sert à rien de dépenser des millions d'euros sur votre comm externe et de ne mettre aucune bille sur l'interne. Votre premier public à "évangéliser" et à conquérir sont vos collaborateurs. C'est vrai non ?

    Allez sur ces bonnes paroles, je vous laisse méditer et surtout vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année.