Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Publicité d'un autre temps

    J'ai perdu le lien vers l'article, mais je n'ai pas perdu cette affiche publicitaire qui, je l'espère, remonte à des temps oubliés. Et dire que ça a dû faire vendre à l'époque...
    A votre avis, lesquelles de nos pubs actuelles feront bondir nos petits-enfants dans 50 ans ?

    pub_vintage_033.jpg

     

  • La captcha se lance dans la publicité

    Je devrais peut-être commencer ce billet par un « mot de la semaine » non ? Ou tout le monde sait déjà une captcha. Bon sur le principe, on en a tous déjà utilisé mais on ne sait pas toujours comment cela s’appelle. Vous savez, c’est cette série de lettres et chiffres souvent déformés que l’on vous fait retaper pour valider votre inscription à un site par exemple. En général, ce sont des séries qui ne veulent rien dire. Parfois quand même, ils sont sympas, ils mettent de vrais mots pour que l’on puisse les décoder plus facilement.
    Et bien la société américaine Nucaptcha a eu la bonne idée de s’approprier ce territoire à des fins publicitaires. J’imagine que cela devait arriver un jour ! Avouons quand même que c’est très malin, il fallait y penser. Du coup, maintenant au lieu de taper des « dsudbhsui458fds », on n’aura plus qu’à retranscrire des « leroy merlin pour réussir » ou « Peugeot, pour que l’automobile soit toujours un plaisir »… C’est d’autant plus malin que l’on doit sûrement beaucoup mieux retenir une pub que l’on retranscrit soi-même qu’un message que l’on voit rapidement ou que l’on entend.

    captcha1.jpg

     

     

  • Ecrire pour le web

    Et oui, ça peut (encore) surprendre mais non, on n'écrit pas de la même façon sur le papier et pour le web. Parce que les contraintes techniques ne sont pas les mêmes déjà, mais aussi parce qu'il faut penser au référencement etc etc etc.
    Bon je me lance pas toute seule dans la litanie. Je vous laisse entre les mains expertes d'un-qui-sait: Eric Mettout, rédacteur en chef du site de l'Express. Et oui, quitte à se renseigner, autant le faire auprès de ceux qui pratiquent au quotidien, et depuis quelques années.
    Allez, je vous laisse avec lui. Enjoy :

  • Charlotte Marin se paie Patrick Bruel

    Plutôt culotté ce teasing pour la chanteuse encore peu connue Charlotte Marin. Elle se paie, dans tous les sens du termes, ce bon vieux Patrick Bruel. Ce n'est pas hilarant mais ça fonctionne bien et ça fait sourire entre 2 gros dossiers à traiter.
    Mais au fait, elle chante quoi cette Charlotte Marin, je vais aller voir ça de ce pas.