Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le mot de la semaine: le nowisme

    retard.jpgTiens décidément, c'est une semaine à thème... et je ne le fais pourtant pas exprès. Après l'article "tout de suite, maintenant", le mot de la semaine est le nowisme.
    Trouvé sur le Twitter de Darkplanneur, le nowisme est un concept tendance qui décrit l'obsession des clients à exiger une réalisation instantanée de leurs désirs.
    Bien sûr, les joyeusetés du net ne nous aident pas à être des consommateurs patients... Imaginez qu'avant, pour écrire un ami au bout du monde, il fallait compter plus de 2 semaines pour recevoir sa réponse à un courrier. Ou encore, plus simplement, il fallait sortir de chez soi, se rendre au kiosque et revenir au chaud pour lire la presse. Cétait il y a un siècle. C'était il y a 10 ans!

  • Tout de suite, maintenant

    Difficile de passer à côté de la grand messe Web2 en ce moment. Les Le Meur assurent la promotion de cet événement qui aura lieu début décembre. Du coup, curieuse, je suis allée jeter un coup d'oeil sur le programme... Le temps réel, l'instantanéité, voilà le grand thème cette année. Ca change de l'amour l'année dernière.
    En découvrant cela, je ne résiste pas à l'envie de vous reblogger cette vidéo dénichée il y a quelques mois.

  • Gérer sa réputation en ligne

    Et hop, voilà une présentation intéressante pour qui s'intéresse à la réputation des marques sur internet. C'est clair, bien dit, bien fait... Idéal si vous devez soutenir devant votre PDG l'importance de la communication sur le web. A commencer par cette citation : "Votre marque n'est pas ce que vous en dites mais ce que Google en dit"... Tellement vrai! Enjoy...

     

  • La torture Chamallow

    Pffffffff, ma vie réelle me laisse peu de temps pour ma vie virtuelle en ce moment. Mais voilà, je prends quelques minutes pour poster cette chouette vidéo sur mon blog. Je suis sûre que vous allez aimer vous aussi...